Naked Smoky

IMG_8395

J’ai encore craqué, mais cette fois-ci impossible de résister. La Naked Smoky, dernière pépite de chez Urban Decay est enfin mienne. Les Naked et moi, c’est un peu une histoire d’amour sans fin… Alors imaginez à quel point j’étais heureuse quand j’ai appris que Urban Decay allait en sortir une nouvelle. Surtout que cette fois, elle est totalement différente des autres. IMG_8382

IMG_8385

On commence par le packaging qui est juste divin ! Ce motif de fumée au côté légèrement abstrait et en réel accord avec les fards à paupières qui se trouvent à l’intérieur de la palette, et qui rappellent le côté charbonneux du smoky. Comme la Naked 2, 3 et la On the Run, ce dernier est en plastique, ce qui est tellement plus pratique que le velours de la Naked 1 qui est juste un énorme attrape poussière. A contrario de toutes les autres palettes, l’ouverture est aimantée, ce qui nous rend la tache beaucoup plus simple. Mais cette année pas d’échantillons, pas de petite primer ou encore de miniature d’un de leur gloss. La palette est accompagnée par une sorte de guide qui nous montre comment réaliser quatre smoky originaux, deux pour le jour et deux pour le soir. J’avoue que le meilleur des goodies était la mini primer potion que l’on recevait à l’époque en achetant la Naked 1. Mais ce « guide » (in english) à ses avantages, notamment pour celles qui ne s’y connaissent pas du tout en smoky. IMG_8394 A l’intérieur, on retrouve comme d’habitude les 12 fards et un pinceau. Pour le pinceau doubles embouts, on retrouve d’un côté un embout type estompeur et de l’autre un type crayon. Ce dernier côté est d’ailleurs idéal pour appliquer le fard au ras de cils inférieur, mais il l’est cependant moins pour ce qui est d’appliquer du fard dans le crease… Mais venons-en au plus important, les fards. On retrouve quatre fards mats (Password, Whiskey, Combust et Thriteen), quatre satinés (Slanted, Dagger, Black Market et Sholder) et pour finir quatre irisés (High, Dirtysweet, Radar et Armor). Douze petites merveilles, dont neuf totalement nouvelles. L’avantage principal de la Naked Smoky par rapport aux anciennes et que l’on peut réaliser des maquillages de jour comme du soir.

IMG_8397

Je vous propose donc de réaliser un maquillage du jour, pour cette fois-ci. Pour cela vous aurez besoin d’une primer, de pinceaux, d’un eye-liner, d’un mascara, et bien évidemment de la Naked Smoky.

Sans titre-1

  1. Après avoir appliqué votre primer, avec votre doigt appliquer sur le centre de votre paupière mobile le fard Radar.
  2. Sur le coin externe de votre paupière ainsi que dans le crease, appliquer une première fois le fard Whiskey qu’il vous faudra parfaitement estomper. Revenez de nouveau avec Whiskey dans le coin externe de l’oeil afin d’insister et ainsi d’accentuer le côté ombré. Je place aussi ce dernier en ras de cils inférieur afin d’entourer et de souligner le regard. Pour le coin externe, je viens appliquer DirtySweet en touche lumière. 
  3. Je réalise un trait léger d’eye-liner, en utilisant celui de chez Kiko. Plus votre trait sera épais, moins votre maquillage aura une allure naturelle, il est donc préférable de le laisser fin.
  4. On fini le maquillage avec une touche de mascara et il s’agit encore une fois de l’Inimitable Waterproof de chez Chanel.  

Voila donc le maquillage des yeux terminé. Je vous conseille d’appliquer votre anti-cerne une fois votre maquillage des yeux finit, car on est jamais à l’abri de quelques chutes. Pour le reste, on reste sobre, un léger gloss nude pour ne pas avoir un effet surchargé. Pour ce qui est du maquillage du soir, cela sera l’objet d’un prochaine article… Et vous ? La Naked Smoky est-elle aussi l’objet de vos convoitises ? Je vous embrasse fort, Sophie ♡

Facebook Twitter InstagramTumblrFamest

Publicités