Fashion Week Review

A l’heure ou j’écris cet article, le mois de la mode touche quasiment à son terme. Les collections pour le Printemps/Ete 2016 qui ont été dévoilées et je me suis dit que j’allais partager avec vous mes coups de coeur. La mode est un art qui me passionne depuis toujours, j’ai décidé d’en faire mes études, mon métier et je passe des heures et des heures à regarder des défilés. Hier (ce qui équivaut en réalité, au moment ou j’écris cet article, à quelques heures à peine) j’ai décidé d’écrire un article différent de ceux que j’ai l’habitude de vous proposer et ainsi de vous parler de ce qui m’anime vraiment : la Mode avec un grand M.

La découverte : 1205

Sans titre-1

Il y a encore deux semaines, je n’avais jamais entendu parler de 1205, ni de Paul Gerbase. Puis il y a eu la magie de la London Fashion Week. Du blanc, du noir, du kaki, du bleu marine, du rouge bourgogne, bref du foncé en été. Autant dire que ce Paul à tout de suite attiré mon attention. C’était sans compter le coup de foudre pour cette jupe en cuir échancrée sur l’avant ou cette longue robe en maille kaki… Une nouvelle histoire d’amour vient officiellement de naître.

L’amour éternel : Saint Laurent

Sans titre-2

Si il y a bien un show que j’attend plus que les autres c’est celui de Saint Laurent. Le rock’n’roll moderne injecté par Hedi Slimane à l’iconique style de la maison, c’est pour moi la combinaison magique. Yves Saint Laurent est (ceci n’engage évidemment que moi) le couturier le plus brillant de tous les temps, son travail étant majestueux. Autant dire que quand Hedi a pris la tête de la femme, j’ai eu besoin d’un temps d’adaptation… En réalité, cela aura mis une minute. Certains pourront dire que la maison s’éloigne indéniablement de ce qu’elle fut, mais je n’y peux rien, les modèles d’Hedi me parlent. Saint Laurent je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai surement à jamais.

Le duo gagnant : Carven.

Sans titre-3

Les maisons sorties de l’oubli,  celles à qui on donne une seconde vie font souvent des éclats. Carven ne déroge pas à la règle. Le phoenix qui renaquit de ses cendres grâce à Guillaume Henry prend de nouveau un bel envol avec Alexis Martial et Adrien Caillaudaud. C’est que Carven commence à me faire réellement aimer la couleur. Des looks frais, qui donnent envie de soleil (alors que je pourrais passer ma vie en hiver tellement j’aime cette période). Les quelques petites asymétries de la collection donnent un renouveau qui change de l’ordinaire. La femme Carven, encore une fois dans l’air du temps.

L’art : Alexander McQueen.

Sans titre-4

J’ai dit au dessus que Yves Saint Laurent était le couturier le plus brillant, mais il n’était pas le seul génie de la profession. Alexander McQueen était un artiste. Ses shows étaient de véritables spectacles et ses vêtements des tableaux. A l’heure ou le documentaire de Loic Prigent, Le testament d’Alexander McQueen (a voir absolument) nous refait vivre les derniers moments de l’artiste, Sarah Burton de son côté perpétue son art. C’est sexy, classe, technique, poétique… et je passe de multiples adjectifs. Les vêtements racontent une histoire et quelle belle histoire !

Le plus casual : Calvil Klein Collection.

Sans titre-5

Du satin à en faire pâlir plus d’un, des chaînes de corps sublimes et des coupes à tomber. La définition même du casual se trouve ici. Des combinaisons qui ont l’air aussi confortables qu’un pyjama et aussi classes qu’une robe Dior. Sans parler des slip on qui sont juste sublimes… Du charme, du charme et du charme. Je sais d’ores et déjà comment je veux passer mon printemps/été 2016.

J’aurais pu sélectionner bien plus de shows tellement il y en avait des sublimes… mais le chiffre cinq me paru raisonnable. Mon coeur est indéniablement à Paris en ce qui concerne la mode (même s’il se trouve à Londres pour tout le reste). En conclusion de ce mois, on peut dire que le printemps/été 2016 s’annonce vraiment intéressant. Et vous ? Quels ont été vos show préférés ? Plein de bisous, Sophie ♡

RETROUVE MOI SUR : FacebookTwitterInstagram Tumblr

Publicités